Instant Articles : questions/réponses

Les Instant Articles sont un format de publication mobile qui permet aux éditeurs d’actualités de distribuer sur l’app de Facebook des articles qui se chargent et s’affichent jusqu’à 10 fois plus rapidement que le web mobile standard.

Pour connaître les dernières mises à jour sur les améliorations et les révisions techniques des Instant Articles, abonnez-vous au blog sur les actualités des Instant Articles.

Vous trouverez dans ce document des questions/réponses sur les sujets suivants :

Notions de base

Publication

Monétisation

Notions de base

Un article instantané est un document HTML5 optimisé afin d’obtenir des performances mobiles rapides, des capacités de narration enrichies, une conception de marque et un affichage personnalisé. Les articles instantanés utilisent un langage de balisage normalisé (similaire au XML) pour appliquer des styles et des fonctionnalités interactives à une actualité. Ce balisage peut être appliqué automatiquement, afin de permettre la publication automatique de tout un flux de contenu de façon appropriée. Sinon, vous pouvez le rédiger manuellement afin de créer des actualités personnalisées qui exploitent pleinement les capacités et les éléments multimédias enrichis des articles instantanés.

Les éditeurs peuvent vendre et servir leurs propres éléments multimédias enrichis et afficher des publicités dans les articles instantanés tout en gardant 100 % de ces revenus. Pour monétiser des stocks d’invendus, les éditeurs peuvent également afficher des publicités de l’Audience Network de Facebook.

Les éditeurs peuvent utiliser leurs systèmes d’analyse web existants pour suivre le trafic des articles, ou faire appel à des fournisseurs tiers comme Google Analytics, Omniture ou comScore.

Les articles instantanés sont disponibles pour les lecteurs utilisant des iPhone ou des appareils Android qui exécutent les versions de logiciel suivantes ou leurs versions plus récentes :

  • iPhone version 30.0 de Facebook pour iPhone et iOS 7.0, ou version ultérieure
  • Android version 57 de Facebook pour Android et système d’exploitation Android Jelly Bean, ou version ultérieure

Non. Les éditeurs doivent partager les articles sur leurs Pages comme ils l’ont toujours fait ; les articles instantanés ne sont pas publiés automatiquement. Smart Publishing est un outil indépendant qui publie automatiquement des articles sur votre Page.

Facebook affiche le bouton J’aime une Page dans l’en-tête d’un article instantané uniquement lorsque le lecteur n’a pas encore indiqué aimer (donc ne s’est pas encore abonné à) la Page qui y est associée. Si le lecteur est déjà abonné à la Page, le bouton J’aime ne s’affiche pas. Si le bouton J’aime une Page ne s’affiche pas dans vos articles, c’est probablement parce que vous ou les membres de votre équipe avez déjà indiqué aimer votre propre Page.

Publication avec les Instant Articles

Les articles instantanés fonctionnent avec n’importe quel type d’article, notamment la couverture quotidienne, et les versions longues et approfondies.

Non. Facebook fournit dans les articles instantanés un moyen natif et plus rapide pour distribuer le contenu que les éditeurs produisent déjà pour leurs propres sites web. Chaque article publié en tant qu’article instantané doit être publié également sur le site web d’un éditeur d’actualités. Cela signifie que lorsqu’une personne partage un article instantané par e-mail ou sur Twitter, elle partage également un lien vers le site web de l’éditeur.

Les articles instantanés sont disponibles uniquement sur l’app mobile de Facebook. Relier une URL web standard à la version web du contenu assure que les liens partagés vers les articles instantanés découverts sur Facebook restent accessibles à n’importe quel lecteur sur n’importe quelle plate-forme. Sans une URL web standard, l’article ne pourrait être lu que par l’intermédiaire de l’app mobile de Facebook.

Nous avons facilité autant que possible la production d’articles instantanés pour les éditeurs. Après une configuration basique, les éditeurs peuvent automatiser la production d’articles instantanés directement à partir de leurs propres systèmes de gestion de contenu. Facebook fournit des outils qui permettent aux éditeurs de voir tous les éléments dans leur flux de publication Facebook et de modifier ou réviser manuellement le contenu. Facebook fournit également des outils qui permettent aux éditeurs de voir un aperçu des articles avant leur publication.

Non. Le classement des articles instantanés dans le fil d’actualité suit les mêmes critères utilisés pour les articles standard sur le web mobile. Le fil d’actualité classe les actualités selon plusieurs facteurs, dont le nombre de personnes qui interagissent avec elles et le temps que les gens passent à les lire.

Non. Rien ne change à propos du partage de liens sur Facebook. Les éditeurs et les lecteurs partagent des liens vers des articles comme d’habitude, et le processus reste le même pour un article instantané. Chaque article instantané est associé à un lien URL, de sorte que lorsqu’un ami ou une Page partage un lien dans le fil d’actualité, les lecteurs sur Facebook voient la version de l’article instantané si elle est disponible.

Non. Les articles instantanés sont traités comme n’importe quelle autre actualité que les éditeurs publient sur Facebook.

Les articles instantanés permettent la lecture du contenu des éditeurs dans l’app Facebook. En d’autres termes, lorsque les gens lisent des articles instantanés, ils ne visitent plus directement les sites web des éditeurs. Les éditeurs peuvent utiliser leurs systèmes d’analyse et d’attribution web existants pour suivre le trafic des articles, y compris les fournisseurs tiers tels que Google Analytics, Omniture ou comScore.

Les articles instantanés permettent aux éditeurs de suivre l’engagement du lecteur avec les outils d’analyse de contenu de Facebook. En plus des données réunies sur les activités, Facebook fournit aux éditeurs des informations sur la portée et l’engagement, sur le temps passé sur chaque article, sur le niveau de défilement et sur l’engagement avec de riches ressources multimédias comme les photos et les vidéos. Comme pour toutes les autres données sur les produits de Facebook, aucune donnée personnelle n’est partagée avec un tiers, y compris les éditeurs.

Les statistiques de Page et de domaine de Facebook fournissent des données globales web et natives concernant l’âge, le sexe, la langue et la répartition géographique du trafic vers votre Page et votre domaine. Facebook a pour objectif de fournir les mêmes données que les éditeurs reçoivent habituellement au sujet des visiteurs sur le web mobile.

Yes, posts with Instant Articles can be boosted with ad spend, similar to posts with links to the mobile web.

Monétisation dans les Instant Articles

Les éditeurs peuvent vendre et diffuser directement des bannières publicitaires, des publicités vidéo (clic pour lire la vidéo ou son désactivé) et des publicités animées contenant du code HTML5, JavaScript ou CSS (à condition que les publicités ne s’agrandissent pas, ne se réduisent pas et ne bloquent pas le contenu). Les éditeurs peuvent également monétiser par l’intermédiaire de l’Audience Network de Facebook, qui diffuse des publicités pertinentes, attrayantes et de qualité, issues de plus de trois millions d’éditeurs sur Facebook.

L’Audience Network fournit aux éditeurs et aux développeurs des unités publicitaires attrayantes et performantes qui s’appuient sur les trois millions d’annonceurs de Facebook. L’Audience Network étend la portée des campagnes au-delà de Facebook et offre aux éditeurs un moyen de monétiser leur contenu avec des publicités pertinentes et mieux ciblées, et des formats publicitaires natifs innovants.

Les partenaires des articles instantanés peuvent diffuser des publicités de vente directe dans leur inventaire. Vous pouvez utiliser votre propre serveur de publicités pour diffuser des campagnes de vente directe. L’Audience Network de Facebook peut être utilisé pour monétiser les impressions qui ne sont pas des ventes directes. Pour en savoir plus sur les règlements relatifs à la vente et à la diffusion de publicités, consultez la page sur les règlements relatifs aux articles instantanés.

Oui. Les serveurs de publicités et les technologies de suivi et de mesure de tiers sont régulièrement déployés.

Oui. Les publicités maison sont autorisées, et sont comptées dans la charge publicitaire par article, conformément à nos règles sur le placement publicitaire.

Selon le règlement, si votre article est surtout constitué d’images ou de médias, les publicités ne doivent pas représenter plus de 15 % du contenu. Pour les éditeurs qui utilisent la fonctionnalité de placement publicitaire automatique, celle-ci prendra en compte automatiquement les éléments de l’article tels que les photos ou les vidéos pour déterminer le placement publicitaire.

Les éditeurs peuvent désormais créer et publier du contenu de marque en tant qu’articles instantanés. Les articles instantanés qui mentionnent ou présentent spécifiquement un « sponsor », des produits, des marques ou des sponsors tiers sont considérés comme contenu de marque et sont soumis à nos règlements qui y ont trait. Pour en savoir plus, consultez la Facebook Branded Content policy overview.

Les questionnaires sont soumis aux mêmes règlements et règles que les articles.

Les éditeurs peuvent diffuser des formats publicitaires natifs (par ex. : les publicités qui correspondent à la forme et à la fonction de la plate-forme ou du contexte dans lesquels elles apparaissent) dans les articles instantanés, à condition qu’il s’agisse de campagnes de vente directe diffusées par le serveur de publicités de l’éditeur, et qu’ils respectent les règlements sur la vente et la diffusion de publicités.

Les lecteurs vidéo intégrés tiers peuvent contenir des publicités, à condition qu’il s’agisse de clics pour lire la vidéo et qu’ils contiennent du contenu rédactionnel en dessous de la ligne de flottaison. Toutefois, une vidéo native est fortement recommandée puisqu’elle crée une expérience de lecture plus riche et plus attrayante. Si vous utilisez un lecteur vidéo tiers, nous vous conseillons de ne pas commencer avec une publicité de prélecture, puisque cela nuit considérablement à l’expérience de lecture.

Audience Network

Si vous souhaitez diffuser à la fois des publicités de vente directe et de l’Audience Network, vous devez déployer une balise de serveur de publicités dans vos articles instantanés et signaler l’Audience Network en tant que balise à votre serveur de publicités. Vous pouvez établir des priorités selon vos préférences.

Vous pouvez utiliser les deux dans le même placement. L’implémentation recommandée consiste à passer un appel vers votre serveur de publicités dans l’iFrame de la publicité. Vous gérerez l’Audience Network en tant qu’élément distinct dans votre serveur de publicités, qui agit en tant qu’option de monétisation pour compléter vos ventes directes.

Vous pouvez trouver des exemples de balise de l’Audience Network dans la section Ads and Analytics in Instant Articles.

Vous devez avoir accès à votre compte Audience Network pour les articles instantanés. Dans le compte, accédez à Placements et créez un type de Placement de bannière. Un seul placement est nécessaire.

Vous pouvez utiliser des filtres dans la console de l’Audience Network pour gérer une liste de blocage fondée sur les catégories, les URL ou les apps.

L’Audience Network fournit aux éditeurs et aux développeurs des unités publicitaires attrayantes et performantes qui s’appuient sur les trois millions d’annonceurs de Facebook. Plusieurs facteurs peuvent influencer les CPM, notamment le lectorat de l’éditeur, le caractère saisonnier des dépenses des annonceurs, et d’autres problèmes externes du marché. Les éditeurs peuvent suivre le CPM avec le tableau de bord de l’Audience Network auquel ils ont accès dès qu’ils intègrent l’Audience Network.

Lorsque vous définissez l’iFrame, configurez « style="border:0;margin:0;" » de cette façon :

Lors de l’achat par l’intermédiaire de la plate-forme Facebook ou d’un partenaire marketing Facebook, les publicités sont ciblées en fonction de l’audience par utilisateur plutôt que placées en fonction du contexte. Actuellement, les annonceurs ont seulement la possibilité de cibler la plate-forme Facebook ou l’Audience Network (ou les deux). Notre équipe d’ingénieurs envisage de mettre en place des fonctionnalités de ciblage plus avancées, mais elles ne sont pas encore disponibles pour le moment.

Référez-vous aux Audience Network FAQ.

Remarque : le SDK n’est jamais impliqué dans les intégrations d’articles instantanés, donc ces détails ne s’appliquent pas.

Diffusion de publicités

Les éditeurs de DFP peuvent, s’ils le souhaitent, désactiver l’allocation dynamique pour les placements. Ils doivent le faire pour les articles instantanés.

Les informations sur l’IP et l’en-tête sont passées aux appels publicitaires externes et peuvent être utilisées pour le ciblage.

Les articles instantanés n’ont pas de macro qui passe les métadonnées aux publicités. Cela nécessite un travail de développement de votre part pour passer des métadonnées aux demandes de publicités, lors de l’intégration de l’article dans Facebook.

Il y a plusieurs façons de déployer le GPT. Toutefois, nous ne prenons pas en charge l’implémentation la plus généralement recommandée, qui consiste à inclure la balise principale dans l’élément

de la page avec les balises individuelles de l’article. La seule intégration prise en charge consiste à inclure entièrement la balise JS dans chaque iFrame de publicité. À part cela, il n’y a pas d’autres restrictions. Vous pouvez utiliser le distinct pour Google Analytics ou toute autre donnée.

Oui. Pour indiquer plusieurs blocs de code publicitaire, encapsulez chacun d’entre eux dans un élément

avec la classe « op-ad-template » dans votre article
. Vous pouvez désigner différentes tailles pour chaque modèle publicitaire. Ils seront placés sur l’article dans l’ordre dans lequel vous les avez ajoutés. Pour en savoir plus sur le placement automatique, consultez le chapitre Ad Placement dans la section Monetization with Instant Articles de notre documentation à l’attention des développeurs.

Si votre article contient moins de 350 mots, attendez-vous à ce que le placement automatique place la publicité en bas de l’article. Toutefois, cela peut changer puisque nous ne cessons d’améliorer le placement automatique pour garantir des expériences de qualité.

Le niveau de défilement est fourni pour chaque article.

Vous pouvez également contrôler la visibilité des publicités en particulier. Les publicités s’affichent différemment sur iOS et Android. Pour les publicités sur iOS, il est possible de déterminer la visibilité en calculant la différence entre la section Remplies et la section Impressions. Les publicités sont remplies dans le chargement d’article et les impressions sont enregistrées lorsque 1 % des pixels verticaux et 100 % des pixels horizontaux se trouvent dans la fenêtre d’affichage.

Pas pour le moment, bien que Facebook se réserve le droit de demander le retrait des technologies qui enfreignent nos règlements.